mercredi 29 octobre 2008

JE LE VEUX


Comme des Garçons chez H&M du centre-ville en novembre

Le 13 novembre prochain, H&M présentera au centre-ville de Montréal sa nouvelle collaboratrice design: Rei Kawakubo de Comme des Garçons. Kawakubo a créé une collection complète de vêtements pour hommes et femmes ainsi que des accessoires et un parfum unisexe. Les pièces reflètent l'esprit artistique de la marque Comme des Garçons qui refuse le compromis.


Collection
Pour la femme, il y a d'abord un large ensemble de vestes et de jupes jouant la carte de la déconstruction - le résultat étant un foisonnement de coutures formant d'incroyables motifs. Un autre groupe propose des pièces en laine bouillie et gabardine, dans le style classique de Comme des Garçons. La collection propose aussi un trench-coat aux lignes parfaites, des chemises superbement coupées et des pièces en jersey à petits pois, caractéristiques de la griffe Comme des Garçons. Pour compléter le look, des sacs week-end à pois, des chaussures en toile modèle « slip-on » ou à lacet, et les fameux portefeuilles Comme des Garçons, dans une version spécialement revisitée pour H&M.




Pour l'homme, la collection propose des chemises et des costumes coupés en biais. Sur d'autres modèles de chemises, on retrouve la technique du patchwork, typique de Comme des Garçons. Il y a aussi des pièces plus classiques, notamment un trench-coat croisé, à ceinture, un caban et un pantalon en laine bouillie, des t-shirts et chemises à motifs de pois dessinés à la main et la classique et fameuse chemise Comme des Garçons, disponible en noir, bleu, gris et blanc. Parmi les accessoires, on notera des chaussures en toile, modèle « slip-on » ou à lacet, un chapeau et une écharpe.


À savoir : Rei Kawakubo/Comme des Garçons
La styliste Rei Kawakubo, fondatrice de la griffe Comme des Garçons, est née à Tokyo en 1942. Rei Kawakubo a étudié les beaux-arts et la littérature à l'Université de Keio. Après son diplôme, Kawakubo a travaillé dans une entreprise de textiles et commença en tant que designer free-lance en 1967. En 1973, elle fonda sa propre société, Comme des Garçons Co., Ltd à Tokyo, basée sur la créativité et l'originalité, refusant l'immobilisme et repoussant toujours plus loin les frontières de la création.Comme des Garçons produit désormais 14 marques différentes et emploie presque 700 personnes et possède des magasins dans plus de 25 pays.


Pour voir toute la collection, rendez-vous sur le site officiel de la boutique:
© H & M HENNES & MAURITZ AB 2008

lundi 27 octobre 2008

ÉVÉNEMENT


Vibrations latines pour la 3e édition de l’événement-bénéfice Fashion For Humanity

Montréal, le 28 octobre 2008 – La soirée-bénéfice la plus chaude sur la scène montréalaise est de retour en force. Présentée le mardi 28 octobre dès 19hr30 au Centre des Sciences du Vieux-Port de Montréal, la troisième éditionde Fashion For Humanity combinera mode, musique et arts visuels pour venir en aide à l’organisme humanitaire Le Monde par la Main qui œuvre auprès des enfants des bidonvilles du Pérou. La culture latine sera à l’honneur de ce chic happening multidisciplinaire qui débutera par un cocktail de bienvenue pour se poursuivre en mode festif avec des prestations musicales live, un défilé de mode et les rythmes électrisants des DJ invités, le tout animé par la journaliste Alexandra Diaz.


Les plus grands noms de la mode montréalaise
Point fort de cette troisième édition, le défilé Esencia Latina présentera les collections automne/hiver des designers Philippe Dubuc, Marie St-Pierre, Nadya Toto, Christian Chenail ,Yves-Jean Lacasse , Véronique Miljkovitch et plusieurs autres . Les traditions du Pérou, du Mexique, de l’Argentine, du Chili et autres pays du sud des Amériques se retrouveront, l’instant d’un soir, greffés à l’esthétique urbaine des créations mode de nos designers.

Une avalanche de rythmes latins
Côté musique, le spectacle de la formation Psychotropical Orchestra en mettra plein la vue et les oreilles après avoir fait un malheur au récent Festival International de jazz de Montréal. Reconnu pour ses prestations incandescentes, le groupe multiculturel de 7 musiciens ne manquera pas de faire hausser le mercure avec son mélange hallucinant de sonorités latines, de rock, de funk et d’électro. En ouverture du volet musical, on retrouvera aussi la formation Mandinga distillant sa fusion inspirée de jazz et de sons afro-péruviens .

Le DJ new-yorkais de renommée internationale Angel Moraes et le Montréalais Fernando Baldeon (DJ Loco Fern) prendront les commandes du dancefloor avec leur arsenal bien fourni de rythmes house spécialement sélectionnés pour l’occasion. L’un des pionniers de la scène house new-yorkaise, Angel Moraes a notamment contribué à l’émergence de Montréal en tant que haut lieu du clubbing à titre de co-fondateur du célèbre after-hours Stereo.

Silence… art à l’encan!
Comme le veut sa jeune tradition, Fashion For Humanity ne saurait être complet sans la tenue d’un encan silencieux proposant une variété d’œuvres d’art, d’objets et de vêtements griffés gracieusement offerts par les partenaires et commanditaires de l’événement. Tout au long de la soirée, les participants pourront enregistrer leurs mises en vue de mettre la main sur les différentes articles inscrits au catalogue, incluant une œuvre en direct réalisée par Gene Pendon du collectif Heavyweight (HV8).

La 3e édition de Fashion For Humanity est une présentation de Tumi Productions et Frogasmic. Les billets (privilège - 35 $, régulier - 25 $, taxes incluses, frais de services en sus) sont présentement en vente sur le réseau Admission (commandes téléphoniques 514-790-1245 et admission.com).

Infos et réservations:
Billets:

NOUVEAU

La collection Kate Moss Topshop pour Noël arrive ce mardi, 28 octobre!



À Montréal, vous pouvez vous procurer sa collection chez Holt Renfrew ou Ebay worldwide.

samedi 25 octobre 2008

JE LE VEUX


Le nouveau mascara révolutionnaire de Lancôme:
Ôscillation

Depuis juillet, le bruit court qu'un mascara révolutionnaire arrivera bientôt sur le marché des cosmétiques pour changer l'indsutrie de la beauté à jamais. Mais qu'a-t-il de si exceptionnel? Il vibre! Les seuls à avoir eu en cadeau cet engin top-secret sont les stars comme Lindsay Lohan, Christina Ricci, Maggie Gyllenhaal, Kate Winslet et évidemment la muse de Lancôme, Anne Hathaway.

Alors qu'aux États-Unis le produit a été lancé le 22 octobre dernier, nous allons devoir patienter encore un peu pour tester ce bâton miraculeux créé par Jean-Louis Gueret. Le créateur nous assure que ce mascara est tout à fait différent de tout ce qui existe présentement sur le marché. Sa douce brosse vibrante permet à la formule de masquer les cils de la base jusqu'au bout, grâce à son mouvement de 360 degrées. Sa brosse oscille 7000 fois par minute. Simple à utiliser, il suffit d'appuyer sur le bouton puis de brosser les cils vers l'avant à de multiples reprises. Avec un peu de pratique, on apprend à effectuer le geste tranquillement sans faire de zig-zag. Sa promesse? Des cils beaucoup plus longs, remarquablement séparés et multipliés. Son prix? 34% US.
Pour voir la technique d'application, rendez-vous sur le site Web:

jeudi 23 octobre 2008

Le printemps sur la passerelle montréalaise


Le printemps sur la passerelle montréalaise
Retour sur la 15e édition de la Semaine de Mode de Montréal

La Semaine de Mode de Montréal (SMM) a cette année connu un succès massif, avec une atmosphère intense, des défilés enivrants, une programmation dense ainsi qu’une forte présence médiatique, résume avec enthousiasme l’équipe d’organisateurs de Sensation Mode.

Du 13 au 17 octobre 2008, plusieurs designers canadiens de renom tels que Christian Chenail, Andy Thê-Anh, Lucian Matis, Yves Jean Lacasse, Marie Saint Pierre, Soïa & Kyo et Denis Gagnon ont révélé leur collection printemps-été 2009 au Marché Bonsecours du Vieux-Montréal, en collaboration avec P&G beauté. Médias, acheteurs et invités ont tous constaté un grand talent créatif sur la passerelle.

La griffe québécoise MUSE par Christian Chenail a marqué le début de l’événement. Comment rend-t-il la femme belle, romantique et sensuelle pour ce printemps? Le designer lui propose une collection printanière empreinte de fraîcheur, d’une légèreté nouvelle et d’une silhouette harmonieuse par des robes et jupes courtes à multiples volants, des imprimés floraux abstraits et une pointe d’imprimés tachistes. «C’est l’antithèse de ma collection d’automne qui est à la fois sombre et futuriste, souligne le designer. Cette fois, j’avais envie d’optimisme et ça se traduit par des vêtements tout en mouvement et très faciles à porter.» Inspiré des références vintage des années 60 de Balenciaga et de Saint-Laurent, il mélange une tradition de couture et de modernité difficile à ne pas aimer dans des tons de bleuet, gris perle, rose hibiscus et noir.



Le designer torontois, reconnu pour sa minutie du détail, Lucian Matis s’est par la suite démarqué en présentant une collection inspirée de l’univers digital des ordinateurs nommée Poésie digitale. Alors qu’on aurait pu s’attendre à une collection futuriste aux couleurs métalliques, il a préféré une collection tout en féminité en utilisant des couleurs vibrantes, sur soies fines, incrustées de perles et de strass. Sa collection met en vedette des robes lime, rouges, crème et roses aux formes nouvelles et aux textures somptueuses qui soulignent la silhouette de la femme.

Lors de la dernière soirée, Mitsou, Mahée Paiement, Lulu Hugues, Gabrielle Destroismaisons, Geneviève Borne, Pénélope McQuade, Marie-Chantal Toupin, Chantal Fontaine, Caroline Néron, Jacynthe René et Virginie Coossa font partie des 25 artistes québécoises qui ont défilées pour l’événement public La Diva, un hymne à la beauté, une ode à la vie. Ce défilé, en collaboration avec Belle et Bien dans sa peau, le magazine Clin d’œil et le Laboratoire Créatif, avait pour but de célébrer le talent des créateurs québécois au profit des femmes atteintes du cancer. Avec grâce, chaque artiste a présenté une robe confectionnée sur mesure, inspirée de la diva Maria Callas. Très généreuses de leur temps, les artistes ont ensuite rencontré les gens du grand public lors d’un cocktail VIP.

Enfin, la Semaine s’est terminée sur une note positive par l’excentricité du défilé de Denis Gagnon. À l’avant-scène de sa collection Éclats sublimes, la peau nue de la femme s’est révélée par une robe caméléon (noire, or, rose ou rouge) en jersey fluide ou en cuir. Chic et glamour, elle lie et délie les torsades de tissu qui la composent. Le designer marginal qualifie cette robe de «malléable et multifonctions, qui sied à toutes les silhouettes». Sa façon de jouer avec la matière pour créer des textures 3-D et des effets gaufrés qui traduisent de techniques perfectionnées à Copenhague a impressionné plus d’un.


Boutique Muse, 4467 rue Saint-Denis, 514-848-9493, www.muse-cchenail.com
Lucian Matis,
www.lucianmatis.com
Denis Gagnon,
www.denisgagnon.ca

Photos de Christian Chenail: Jimmy Hamelin, www.jimmyhamelin.com
Photos de Lucian Matis: Aude Constantin

Les indispensables de l'automne


Les indispensables de l'automne
Quoi ajouter à votre garde-robe

1. De la dentelle
La dentelle devient omniprésente cet automne! Chez Prada, Miuccia Prada l’utilise sur tout! Elle joue avec la transparence, l’opacité, l’ombre et la lumière. La dentelle devient un élément pudique où la peau se dévoile tout en étant cachée. Pour être encore plus tendance, jumelez la dentelle avec quelques volants ou inspirez-vous de la dentelle fatale chez Givenchy.
Photo: Prada (1,950$)

2. Des fleurs d’hiver
Chez Chloé, Paulo Melim Andersson reprend l’imprimé floral du printemps pour l’adapter au froid imminent avec fraîcheur et légèreté. Petits jupons, robes chemises, tuniques et t-shirts composent une féminité naturelle. La femme s’enveloppe de petites fleurs, de strass, de paillettes et de broderies sur mousseline, d’organza et de volants. Le truc: privilégiez le noir et le bleu encre pour réussir le look. Photo: Chloé (2,240$)

3. Un pantalon cigarette de cuir noir
Cet automne, la silhouette longiligne a la priorité. Le pantalon cigarette de cuir devient l’indispensable à vous procurer pour obtenir cette silhouette. Chez Givenchy, on porte le pantalon souple et sexy le jour ou le soir. Un peu moins audacieuse? Le legging brillant en lamé uni (ou latex) peut tout aussi bien recréer ce look.
Photo: Helmut Lang (875$)

4. Une paire de bottillon
Le bottillon demeure en vogue cette saison avec un soupçon de fantaisie. Chez Chloé, le bottillon est orné de feuilles et de fleurs, le tout coloré de vert, mauve, gris ou noir pour un look chic et féminin. Nouveauté: l’agencement de suède et de cuir. Le bottillon se porte idéalement avec un pantalon cigarette ou un legging pour effiler la silhouette.
Photo: Gucci (voir au www.gucci.com), Jil Sander (1,020$)


5. Une blouse victorienne
La blouse victorienne est la blouse à porter pour une rentrée automnale tout en élégance! Elle se caractérise par son collet très haut, serrée au cou. L’inspiration? Gothique romantique chez Givenchy. On la préfère noire, rose ou blanche, ajustée et cintrée.
Photo: Twenty8Twelve (320$)

6. Du velours
Longtemps redouté par certaines, il devient le tissu indispensable pour créer un look chic et luxueux. Comment le porter? Agencez une robe de velours avec des accessoires métalliques pour un contraste de textures.
Photo: Etro (1,560$)

7. Une jupe crayon
On préfère la jupe crayon plus longue (sur le genou) cette saison afin de valoriser une silhouette longiligne. On la porte avec un escarpin pointu à talon aiguille.

Quoi ressortir de votre garde-robe :

o Une veste d’uniforme de style militaire avec épaulettes et boutons dorés
o Un imprimé écossais rouge, en toute féminité et élégance comme chez D&G
o La chaussure richelieu
o Les franges à la taille, sur les bottes et les sacs pour un look bohémien

Photo: Matthew Williamson (2,200$), Christian Louboutin (1,575$), Philosophy di Alberta Ferretti (880$)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...