jeudi 26 juin 2008

Mode d’été de A à Z


Les tendances féminines de l’été en direct des podiums!

A pour art abstrait
Attention ! Peinture fraîche ! Cet été, les designers ont éclaboussé de la peinture sur les vêtements. Chez Chloé, on aime la robe trapèze asymétrique aux coups de pinceau évidents. Artiste dans l’âme ou amatrice d’art abstrait ? Vous y trouverez votre compte avec les imprimés peints à la main chez Dolce & gabbana.



B pour le bracelet décoratif
Le bracelet est le must de la saison. Énorme, martelé, coloré, perlé ou doré, il est un indispensable pour embellir et mettre en évidence le poignet dénudé. N’hésitez pas à varier les grosseurs et les couleurs vives ensemble pour un impact total, inspiré de l’Espagne. À porter seul au niveau du coude ou à plusieurs, sur un ou deux bras. On aime les bracelets fait à la main de Marni pour leur côté ethnique et tribal mais on préfère chez Burberry l’énorme bracelet blanc cassé aux joyaux dorés.

C pour le collier artisanal
Cet été, les accessoires volent la vedette aux vêtements. Le collier se transforme en objet d’art sculptural et devient un infaillible sujet de conversation. Les formes attirent dès le premier regard, prenant ainsi la première place des perles. On admire sa géométrie chez Missoni mais on adore Lee Angel pour ses rangs de pierres colorées (magenta, orange et turquoise) à la bohémienne.


D pour la robe drapée
Créée pour une déesse grecque, la robe drapée met en valeur la poitrine par son décolleté plongeant alors que le tissu plissé et drapé complimente les courbes de votre silhouette. Les designers Alberta Ferretti et Lanvin se sont inspirés d’une structure fluide et lumineuse pour créer un effet luxueux. La toge moderne, coupée en biais pour ne dévoiler qu’une seule épaule, est parfaite pour une soirée chic. Les plissés fluides de la robe rassemblés autour de la taille amplifieront votre féminité tout en légèreté.

E pour exotique
Cet été, les vêtements riment avec les cultures d’Ibiza, de l’Inde, d’Hawaï, de l’Afrique et de l’Asie. Saris colorés, robes de bain soleil et accessoires ethniques de Diane Von Furstenberg et Michael Kors vous transportent vers un paradis tropical par leurs imprimés envoûtants, aux reflets scintillants. Larguez les amarres et partez pour une destination exotique !

F pour les franges
C’est la saison de la «cow-girl» avec les franges tout droit sorties de l’ouest des États-Unis! Toutefois, oubliez les bottes country. Pour ressasser l’époque du western, les franges de suède sont idéales sur les sandales à semelle plate. Pour moderniser le look, les franges sont d’une couleur frappante comme fuchsia ou violette chez Jimmy Choo et Paul & Joe. La clé est d’accessoiriser cette tendance sur les sacs à main ou sandales comme chez Matthew Williamson et Balmain.

G pour gladiateur
Empruntée des styles des déesses de Rome et d’Athènes, la sandale à courroies se porte à talon haut, à semelle plate ou façon spartiate. Glamour, sexy et téméraire, elle affiche des couleurs neutres, dorées et miroitantes. (Miu miu, D&G, Alexander McQueen, Tory Burch)

H pour talon haut aiguille
Le talon le plus sexy est de retour pour élancer votre silhouette ; le talon aiguille. Même si ce talon est un classique, les détails frappants de cette chaussure le modernisent. Chez Gucci, on aime les escarpins-sandales en cuir doré reluisant à talon haut, à plate-forme et à bracelet de cheville. On aime aussi de Christian Louboutin la chaussure violette en suède à talon haut. Chez Patrick Cox, on adore les escarpins-sandales en satin noir à talon haut et à tissu satiné couvrant une partie du pied.

I pour les imprimés floraux
Les imprimés floraux ont la cote cette saison pour dévoiler notre féminité en douceur et mettre en valeur notre beauté naturelle. On retrouve ces imprimés chez Ralph Lauren en robe jaune ou fuchsia à volants. Chez Missoni, on peint ces fleurs à la peinture à l’eau pour un effet délavé. Gucci présente la minirobe bustier ; une superbe création à la silhouette tulipe et imprimé floral stylisé.

J pour la jupe ample
La jupe moulante est out ! La saison estivale préfère la jupe ample à la jupe moulante. Influencée par les années ’50, elle gagne en volume, marque la taille tout en se terminant au-dessus du genou ou au milieu du mollet et virevolte autour de vous. Cependant, elle reste simple et classique comme chez Donna Karan.

K pour Kate Moss
On craque pour le look londonien de la mannequin Kate Moss pour son allure chic bohémienne ou à la garçonne rock. Pour voler son look, procurez-vous des lunettes Wayfarer colorées, de petites ballerines et une robe de style années ’50. Visiter sa propre collection d’été au http://www.katemosstopshop.com/

L pour la robe longue
Dorénavant, la robe longue n’est plus réservée à vos soirées ; elle se distingue le jour. D’inspiration gitane, elle tombe au mollet ou touche le sol. On la préfère urbaine, branchée et colorée chez Etro, avec une version en mousseline de soie rose rouge. Elle est portée aérienne et féminine chez Diane Von Furstenberg avec le cafetan Lipari à motifs en soie.


M pour la maxi-pochette
Le mini-sac est-il trop petit pour vous ? Consolez-vous car la maxi-pochette arrive à votre rescousse ! Ce sac urbain est plus spacieux et peut aussi être utilisé lors de vos soirées chics. Il est également assez compact pour pouvoir se dissimuler sous votre bras. On le préfère vibrant de couleurs chez Dolce and gabbana et Prada.

Source photo : Vogue

Ne manquez pas la suite de ce dossier (N à Z), en ligne la semaine prochaine.

Grand hommage québécois à Yves Saint Laurent

Retour sur le grand défilé du 4 juin à Montréal en l’honneur d’Yves Saint Laurent

Les grands designers québécois ont fouillé dans la collection d’Yves Saint Laurent pour trouver une pièce marquante et pour ensuite, la revisiter et en créer une nouvelle version, explique avec enthousiasme la porte-parole officielle du Festival mode et design de Montréal, Geneviève Borne.

Hier soir, lors du défilé d’ouverture officielle du Festival mode et design de Montréal, sur l’avenue McGill College, plus de dix-sept couturiers québécois ont ainsi rendu hommage au grand créateur Yves Saint Laurent en présentant des œuvres exclusives. Denis Gagnon, Yves Jean Lacasse, Dubuc, Marie Saint-Pierre, Christian Chenail et Michel Desjardins font partie des designers qui se sont prêtés au jeu pour saluer le couturier français. D’un côté, Denis Gagnon a joué avec les volumes et les textures en créant une longue robe jaune plissée pour laisser place au mouvement et à la féminité. De l’autre, Michel Desjardins a recréé un ensemble classique d’Yves Saint Laurent : une petite veste blanche à manches bouffantes et à longs rubans portée avec une longue robe noire drapée. Sans aucun doute, ces deux créateurs se sont distingués devant la foule montréalaise.



Décédé dimanche dernier, à l’âge de 71 ans, Yves Saint Laurent reste un couturier français remarquable du 20e siècle reconnu pour sa modernisation de l’habillement féminin. En créant des classiques intemporels tels que le tailleur-pantalon, la jupe-culotte, la saharienne et le smoking, et en renouvelant la tradition de la haute couture, il a donné du pouvoir aux femmes. «Chanel a libéré les femmes, s’émerveillait Yves Saint Laurent. Ce qui m’a permis des années plus tard de leur donner le pouvoir» souriait-il.

Le Festival mode et design de Montréal est réalisé et produit par Sensation Mode, qui depuis 1999 produit et réalise des événements mode au Canada, dont celui-ci et les Semaines de mode de Montréal. À chaque année, le Festival attire plus de 500 000 visiteurs qui assistent à plus de 40 défilés de designers renommés. Le Festival prend place du 4 au 7 juin 2008.

Si vous avez manqué le défilé, vous pourrez retrouver ces modèles exposés à la Terrasse American Express pendant la durée du Festival. Après le Festival, ils seront présentés au Musée des Beaux-Arts de Montréal, en collaboration avec Sensation Mode, dans le hall du pavillon Jean-Noël Desmarais.

«Quand on se sent bien dans un vêtement, tout peut arriver. Un bon vêtement,
c'est un passeport pour le bonheur» - Yves Saint Laurent


Pour l’horaire des défilés : http://www.festivalmodedesign.com/
Source photos : Sensation Mode, Radio-Canada

lundi 2 juin 2008

JE L'AI VU


COMMENT VOLER LE LOOK SEXE À NEW YORK?

Photos: People magazine

La boutique britannique ASOS a eu la merveilleuse idée de recréer quelques looks du personnage de Sarah Jessica Parker (Carrie) portés durant le film, à l'affiche depuis le 30 mai.

Vous n'avez qu'à cliquer ici pour entrer dans le garde-robe immense de Carrie: http://www.asos.com/Sexandcitywlp020608/Cat/pgehtml.aspx?cid=5006

Voici un autre look créé sur shopstyle.




Ralph Lauren at ShopStyle

SUR LA RUE

UNE LIGNE DE LEGGINGS POUR LINDSAY LOHAN

Photo: Dlisted

En effet, l'égérie de la marque Jill Stuart se lance en création de mode avec sa toute première ligne de leggings. Les leggings de Lilo devraient être en vente d'ici quelques mois.


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...